top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurRé My

Néo n'est pas forcément synonyme de pilule rouge !

Dernière mise à jour : 9 juil. 2023

L'ère moderne est caractérisée par une soif croissante de spiritualité. C'est une quête de sens dans un monde souvent perçu comme fragmenté et superficiel. Paradoxalement, alors que la technologie et la science progressent à une vitesse sans précédent, de plus en plus d'individus se tournent vers les traditions spirituelles anciennes ou embrassent de nouvelles formes de spiritualité pour trouver un sens, une paix intérieure et une connexion avec le sacré.


L’essor des néo-spiritualités

Les néo-spiritualités, avec leur accent sur l'expérience personnelle et directe du divin, ont gagné du terrain en réponse à la rigidité perçue et à l'orthodoxie des religions traditionnelles. Des pratiques telles que le Néo-Tantra, le paganisme moderne, la pleine conscience et diverses formes de yoga et de méditation, représentent des chemins de spiritualité qui valorisent l'expérience individuelle et la connexion personnelle avec le sacré.

Ces néo-spiritualités n'imposent pas de dogmes rigides ou d'autorité religieuse hiérarchique. Elles invitent plutôt chaque individu à découvrir son propre chemin spirituel. La spiritualité est ainsi démocratisée et décentralisée, offrant une myriade de voies différentes pour explorer le divin et l'infini.


Les défis des néo-spiritualiés

Cependant, l'essor des néo-spiritualités n'est pas sans défis. Le risque d'un "règne de la quantité" où l'on navigue superficiellement dans diverses traditions sans véritable engagement ou compréhension, est réel. De plus, certaines de ces pratiques, comme le Néo-Tantra par exemple, peuvent susciter des controverses et des malentendus, en particulier lorsqu'elles sont détachées de leur contexte culturel et spirituel originel.


Un des défis du néo-tantra

En cette ère d'exploration et de croissance spirituelle, le Néo-Tantra a émergé comme une voie populaire pour ceux qui cherchent à intégrer la sexualité et la spiritualité. Le Néo-Tantra, qui est un dérivé occidentalisé du Tantra traditionnel indien, offre une approche à la fois sacrée et sensuelle de la connexion humaine. Cependant, un sujet de débat clivant s'est manifesté : la question de l'âge des participants et de l'identification au corps.


Le Tantra, dans sa forme originelle, était une philosophie spirituelle profonde qui englobait la vie et la mort, l'amour et la sexualité, le soi et l'univers. Le Néo-Tantra, en revanche, met souvent l'accent sur la sexualité, la libération des blocages énergétiques et émotionnels, ce qui crée une certaine tension autour de la question de l'âge et de l'identification au corps.


Le Néo-Tantra, en mettant l'accent sur le travail psychocorporel, a pour objectif de transcender les barrières corporelles et mentales pour accéder à un état de conscience supérieur. Cependant, certains soutiennent que cette approche, tout en valorisant le travail corporel, peut négliger les autres aspects essentiels de la spiritualité, tels que la contemplation, la méditation, l'éthique et la connexion avec le divin. Cette perception peut conduire à une situation où le Néo-Tantra devient un travail psychocorporel se revendiquant de l'exploration spirituelle, mais perdant en réalité sa profondeur et son sens.


De nombreux adeptes du Néo-Tantra prétendent qu'il n'y a pas d'âge minimum ou maximum pour participer à ces pratiques, affirmant que c'est un chemin de croissance personnelle et de transformation spirituelle accessible à tous, peu importe leur âge. D'autre part, certains critiquent cette position, suggérant que les individus plus jeunes pourraient ne pas être psychologiquement prêts pour l'intensité des pratiques Néo-Tantriques et que l'âge devrait être une considération clé.


L'identification au corps est un autre sujet clivant. Le Néo-Tantra encourage une connexion profonde et respectueuse avec le corps, ce qui est souvent perçu comme une forme d'auto-amour et d'autonomisation. Pourtant, certains estiment que cette focalisation sur le corps et l'érotisme peut parfois se transformer en fixation corporelle, entravant ainsi la véritable évolution spirituelle qui dépasse les frontières physiques. Il est préoccupant que cette identification forte au corps puisse également renforcer les normes sociétales de beauté et de jeunesse, ce qui exclut ceux qui ne correspondent pas à ces idéaux.


Les praticiens du Néo-Tantra doivent aborder ces sujets avec sensibilité et responsabilité. Il est nécessaire de créer des espaces sûrs et respectueux, où chaque individu est valorisé et respecté pour qui ils sont, indépendamment de leur âge ou de leur apparence. De plus, il est important de souligner que le véritable voyage tantrique va au-delà du corps physique, vers une connexion plus profonde avec soi-même et l'univers.


Pour naviguer à travers ces défis, il est essentiel que les praticiens et les enseignants du Néo-Tantra fassent preuve de discernement, de sensibilité et d'ouverture. Créer un espace sûr et inclusif où chaque personne se sent valorisée pour ce qu'elle est, indépendamment de son âge ou de son apparence physique, devrait être une priorité.


En somme, pour que le Néo-Tantra retrouve le sens d'une véritable exploration spirituelle, il est nécessaire d'intégrer de manière plus équilibrée le travail psychocorporel avec les autres aspects de la spiritualité. De plus, les questions relatives à l'âge et à l'identification au corps doivent être abordées avec soin et respect, afin de garantir une pratique qui est véritablement inclusive, respectueuse et spirituellement enrichissante pour tous les participants.


RE-MY 2023

Tantra
Tantra du Cachemire


88 vues0 commentaire
bottom of page